Complément : le système vasculaire sanguin


Les principaux échanges de métabolites et de gaz entre le sang et les tissus se font au niveau des capillaires qui sont véhiculés par du tissu conjonctif.
Ces capillaires sont des vaisseaux très fins dont le diamètre varie de 3 à 40 µm et sont caractérisés par une paroi constituée d’un épithélium unistratifié pavimenteux appelé aussi endothélium , reposant sur une membrane basale mais sans gaine conjonctive ni cellules musculaires lisses .


Selon la nature de l’endothélium on en distingue 3 types possédant des fonctions et des localisations différentes au niveaux des organes :

Leurs différences structurales exposées ci-dessous ne sont visibles qu'en microscopie haute résolution;

Les capillaires continus

Ce sont les plus fréquents. Leur paroi est constituée d'une couche de cellules épithéliales aplaties et jointives reposant à l'extérieur sur une lame basale continue. Celle-ci se dédouble parfois par endroits pour englober une cellule : le péricyte qui peut avoir une fonction contractile.
1-lame basale ; 2-jonction intercellulaire ; 3-péricyte ; 4-lumière du capillaire ; 5-cellule endothéliale

Les capillaires fenêtrés

Ils se trouvent en nombre dans les organes où les échanges moléculaires avec le sang sont nombreux (intestin, glandes endocrines, rein). Le cytoplasme des cellules endothéliales de ces capillaires est percé de nombreux pores (70 nm de diamètre). La lame basale est présente et non interrompue au niveau de pores mais les péricytes sont rares.
1-cellule endothéliale ; 2-pore ; 3-lumière ; 4-lame basale

Les capillaires sinusoïdes ou discontinus

Il s'agit de capillaires de grand diamètre qui ne se rencontrent que dans le foie, la rate, la moelle osseuse et quelques glandes endocrines. Les cellules endothéliales qui constituent leur paroi ne sont pas jointives, laissant entre elles des interstices plus ou moins larges. De plus, les cellules endothéliales possédent des trous transcytoplasmiques (0.5 à 2 mm). La lame basale est discontinue ou totalement absente et il n'y a jamais de péricytes. Ainsi ces capillaires permettent le passage d'éléments figurés vers les organes.
1-lame basale 2-cellules endothéliales ; 3-lumière ; 4-larges interstices intercellulaires

C’est le système artériel qui va véhiculer le sang du cœur aux capillaires et le système veineux assure le retour du sang au cœur.
Le système circulatoire dans son ensemble présente une structure commune :

Il existe trois principaux types d’artères :


Leur paroi répond à la structure générale avec la particularité d’une importante présence d’élastine pouvant donner lieu à des limitantes élastiques marquant bien les limites media - intima et media – adventice , particulièrement dans les artères élastiques .
Dans les gros troncs artériels , l’adventice est importante et renferme des sections de petites artères appelées vasa vasorum donnant naissance à un réseau capillaires afin de nourrir l’importante paroi .

photo
Observation microscopique d'une portion d'aorte et son interprétation schématique
  A - intima ; B - media ; C- adventice
1-endothelium ; 2-limitante élastique interne ; 3-limitante élastique externe ; 4-fibres conjonctives ; 5-noyaux de fibroblastes ; 6- noyau de cellule musculaire lisse ; 7- lumière

Dans les veines le sang fait retour passivement au cœur et ces vaisseaux répondront tous à la structure générale décrite , la différence entre les gros troncs veineux et les veinules ne se traduisant que par le diamètre de ceux-ci. Par rapport au système artériel on constate une importance bien moindre des composants élastiques et musculaires ce qui se traduira globalement par une media bien moins épaisse.
La comparaison sera d’autant plus facile que les deux types de vaisseaux choisis sont dans le même secteur comme c’est le cas pour tout organe recevant en parallèle veine et artère .

Comment reconnaître une veine d’une artère de même calibre ou une veinule d’une artériole ?


Imaginons l’une et l’autre gonflée de sang (souvent les veines ont un aspect "relaché " et donc aplati ) et illustrons la comparaison par l'animation suivante :